Le Café des Vallées

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le collectif refus linky écrit aux maires

ob_71709a_linky-erdf-touche-pas-a-mon-compteur.jpgCitoyens, voici, le dernier courrier adressé à nos élus et conseillers municipaux.

Organisons des débats publics....notre avenir ne peut pas se faire sans nous ou par délégation...


---------------------------------------------------------------------------------
Collectif Refus linky Pays de Luchon                            le 10/06/2016
collectifrefuslinkypaysdeluchon@orange.fr


Objet : compteur linky,

Mesdames, messieurs les Maires
et leurs conseillers,


Notre collectif vous avait contacté le 22/05/2016 afin de vous signaler les dangers liés au déploiement des compteurs « communicants » Linky par Erdf.
Le collectif a déjà organisé une réunion publique le vendredi 3 juin, mais nous comptons sur vous afin de mettre ce sujet en débat public dans votre collectivité.

Dernièrement, vous avez du recevoir de la part d'Erdf un courrier pour vous annoncer les bienfaits de ces compteurs « communicants ».
Nous voulons compléter cette information par un argumentaire indépendant fait par des associations enquêtant depuis des années sur ces compteurs ( Priartem, robins des Toits, C.R.I.I.R.E.M, next-up ...)

Nous voulons vous rappeler que la commune est propriétaire des compteurs :
code de l'énergie , article ( légifrance ) :
« Sous réserve des dispositions de l'article L. 324-1, les ouvrages des réseaux publics de distribution, y compris ceux qui, ayant appartenu à Electricité de France, ont fait l'objet d'un transfert au 1er janvier 2005, appartiennent aux collectivités territoriales ou à leurs groupements désignés au IV de l'article L. 2224-31 du code général des collectivités territoriales. ».

Nous voulons vous rappeler que le principe de précaution existe en France , celui ci est inscrit dans le code de l'environnement , article l110-1-II-1° :
«Le principe de précaution, selon lequel l'absence de certitudes, compte tenu des connaissances scientifiques et techniques du moment, ne doit pas retarder l'adoption de mesures effectives et proportionnées visant à prévenir un risque de dommages graves et irréversibles à l'environnement à un coût économiquement acceptable ».
Depuis le 31 mai 2011, les radiofréquences qu’émet le LINKY sont officiellement reconnues « POTENTIELLEMENT CANCÉRIGÈNES » par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), qui dépend de l’OMS.

Rien qu'avec ce principe de précaution, votre conseil municipal peut stopper le déploiement imposé par Erdf afin de connaître réellement l'efficacité de ce compteur et le résultat de nouvelles études sanitaires liées à ces ondes. En utilisant son bon sens ,le conseil municipal peut ainsi protéger la santé de ces administrés.

Nous voulons attirer votre attention sur l'engagement de votre responsabilité an cas de dommages éventuels causés par ces compteurs Linky : personnes devenant électro-sensibles, incendies, etc. Le maire risque fort de se retrouver poursuivi en justice, ce qui ne serait pas le cas en gardant les compteurs actuels, qui ne causent aucun danger.

Nous voulons vous rappeler que la Belgique , l'Autriche et l'Allemagne ont refusé le déploiement des ces compteurs. Depuis 2013 , en Californie, des compteurs sont retirés.( procès, développement de maladie Hyper-électro-sensibilité ).
Au Canada , 105 000 compteurs ont été démontés suite à des incendies.
Nous voulons vous rappeler que le déploiement de ces compteurs s'accompagnent en plus de l'installation de  700.000 antennes-relais GPRS supplémentaires , à hauteur d’homme, augmentant ainsi le brouillard électromagnétique ambiant.


Nous voulons aussi attirer votre attention sur la communication interne d'ERDF à destination des marchés :
"Le programme Linky a pour ambition de créer un standard mondial de l’industrie du comptage évolué. Pour y parvenir, ERDF a bâti un système évolutif utilisant des technologies de pointe, capables de gérer de très importants flux de données.
Nous ne sommes encore qu’aux prémices de l’exploitation de toutes les potentialités de ce compteur : Big Data, usages domotiques, objets connectés... L’installation des compteurs communicants bénéficiera à l’ensemble de la filière électrique.
Le programme Linky est suivi de près par les acteurs majeurs du secteur de l’énergie : fournisseurs, distributeurs, producteurs, équipementiers, startups…"
http://www.erdf.fr/sites/default/files/DP_Signature-Convention_ERDF-ADEME.pdf , page 6

Ce compteur est évolutif, il n'a pas dévoilé toutes ces capacités et tous ces objectifs.
Ce programme est suivi de prés par les acteurs majeurs du secteur de l'énergie. Ces derniers devront en tirer profit alors que nous , usagers, nous subirons des « offres »  payantes et donc une augmentation des factures comme au Canada.

Pour terminer, nous ne refusons pas le progrès.
Nous pensons que le progrès a aussi des limites et ne peut s'imposer à la population sans débat.
Nous avons tous en mémoire les scandales de l'Amiante, des OGM, des pesticides , nous ne voulons pas servir de cobaye au nom du progrès.
Nous vous invitons à suivre le chemin de plus de 170 communes ayant opté pour une délibération contre le déploiement des compteurs linky, mais aussi contre les compteurs Gazpar ou les compteurs communicants pour l'eau.

                                        Pour le Collectif Refus linky Pays de Luchon
    
collectifrefuslinkypaysdeluchon@orange.fr


sources ( non ionisantes ) :
http://refus.linky.gazpar.free.fr/
http://www.robindestoits.org/
http://www.priartem.fr/
http://www.next-up.org/Newsoftheworld/2015.php#1
http://www.criirem.org/
LE COLLECTIF REFUS LINKY PAYS DE LUCHON (Café Tiers)

Auteur: LE COLLECTIF REFUS LINKY PAYS DE LUCHON (Café Tiers)

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Envoyer à un ami

Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Affiche_Lyme_VVSB_16.jpg

LA MALADIE DE LYME, projection-débat, 16 août

Transmise par les tiques et longtemps considérée comme rare, la maladie de Lyme est aujourd’hui en...

Lire la suite

Photo_Arte.jpg

Saint-Martory : Français et migrants dans une série de portraits

Le Centre d'accueil de demandeurs d'asile de Saint-Martory a été créé fin 2015 sur décision de...

Lire la suite