Le Café des Vallées

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Retour sur le rassemblement du 30 mai pour Maxime et contre les armes létales de la police

20180530_181939_bis.jpgVoici le texte du message collectif que nous avons envoyé à Maxime, suite au rassemblement de ce mercredi 30 mai devant la sous-préfecture de Saint-Gaudens.

A Maxime

Mercredi dernier, 21 personnes se sont réunies à Saint-Gaudens, dans les Pyrénées centrales pour que ce qui t'est arrivé ne se reproduise plus jamais.

On pense tous à toi.

Garde courage.

Amitiés

20180530_182408_bis.jpg

20180530_194351.jpgTémoignage de Nathalie

Bonjour,

A propos de ce qui s'est dit devant la sous-préfecture le 30 mai : j'essaie toujours d'ouvrir le dialogue avec ceux qui sont en face.

Ce jour-là, voir les flics se marrer alors que nous venions soutenir un jeune mutilé m'a particulièrement énervée. Je leur ai donc signifié qu'il pourrait s'agir de leurs enfants. Réponses en cœur :"Sûrement pas parce que les nôtres sont élevés dans le respect des lois de la République." L'un se ravise :"Ou alors ils ne seraient pas assez bêtes (ou cons ? je ne sais plus) pour ramasser une grenade." Ils doivent les entraîner à la guerre ...? Ils me font remarquer qu'il y a 70 blessés chez les leurs ; je dis 300 chez les zadistes. "Oui bah c'est pas assez..." répond l'un. Ils semblent persuadés que les "blacks blocks"sont aussi armés qu'eux et vêtus de mêmes protections qu'eux... (lavage de cerveau).

Voilà en gros. Impossible ce jour-là de faire naître un minimum d'empathie ou même de remettre en question l'attaque de la zad : ils font respecter les lois de la République. Il me semble pourtant que les grenades utilisées le sont en dehors de tout cadre légal.

A bientôt.


Nathalie

CafDv

Auteur: CafDv

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Envoyer à un ami

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

aucune annexe



À voir également

« Nous exigeons que soient retirées aux forces de l’ordre ces armes qui mutilent nos chairs et celles de nos enfants »

Rassemblement à Saint-Gaudens mercredi 30 mai à 18 h devant la sous-préfecture A propos de l'usage...

Lire la suite