Le Café des Vallées

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Notre-Dame-des-Landes - Grenades en retour à l'envoyeur

grenadespref-df450.jpgJeudi 19 avril 2018

L’opération policière est censée être terminée depuis jeudi 12 avril 2018, 22h, mais les flics ont affirmé qu’ils ne quitteraient pas la zone sans avoir déblayé toutes les maisons détruites, "libérés" les routes et qu’ils empêcheront toute réoccupation. L’Etat nous menace d’un retour des expulsions si on ne signe pas de COP (Convention d’Occupation Précaire) Individuelle d’ici au 23 avril, ce qui est contraire à notre désir de trouver une solution collective.

On reste en ALERTE EXPULSIONS ! On vous appelle toujours à venir nous soutenir sur place, si vous le pouvez, ou à agir depuis chez vous !

18h09min

Les copines arrêtées à Nantes ont été relâchées :-)

15h44min

  • 13h50 : arrestation à nantes de la conductrice du tracteur ayant transporté des lacrymos et grenades jusqu’à la pref. une dépanneuse a emmené le tracteur.

    Pour rappel : des milliers de capsules de lacrymos et de grenades récupérées sur la zad suite à l’opération policière de ces derniers jours ont été déversés ce matin devant la Préfecture, formant des montagnes accusatrices rappelant la violence de ce que M. Hulot présentait hier comme une opération menée avec "retenue".

CafDv

Auteur: CafDv

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Envoyer à un ami

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

aucune annexe



À voir également

20180530_181939_bis.jpg

Retour sur le rassemblement du 30 mai pour Maxime et contre les armes létales de la police

Voici le texte du message collectif que nous avons envoyé à Maxime, suite au rassemblement de ce...

Lire la suite

« Nous exigeons que soient retirées aux forces de l’ordre ces armes qui mutilent nos chairs et celles de nos enfants »

Rassemblement à Saint-Gaudens mercredi 30 mai à 18 h devant la sous-préfecture A propos de l'usage...

Lire la suite