Le Café des Vallées

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

COORDINATIONS ! en Comminges et pour les CPE de l'Académie !


Coordinations !

C'est le moment de la solidarité et de l'organisation. Le Comité d'Actions intensifie sa lutte contre la fermeture de poste de CPE et propose une coordination des établissements touchés par cette mesure d'iniquité en Midi-Pyrénées. Dans le même temps et dans le même esprit de résistance aux mesures Darcos, il propose une coordination des établissements scolaires en Comminges.

Rendez-nous les CPE
        Six établissements en Midi-Pyrénées perdent leurs CPE. Six établissements ruraux répartis dans toute l'académie de Toulouse, excentrés, totalement isolés les uns des autres, sont atteints par les mesures de cartes scolaires et des dotations horaires drastiques. "Des décisions purement économiques" qui s'attaquent à la vie même des campagnes et au fondement du service public d'Education.

  • Argelès-Gazost, Hautes-Pyrénées, Lycée et Collège climatique René-Billères, 397 élèves et un internat (suppression de 3 classes; arrêt de l'accueil des 3e en internat; fusion au Lycée des classes L et ES en philo et Hist&Géo; suppression du CPE, de l'agent comptable; partage du poste d'infirmerie);
  • Cazaubon, Gers, collège du lac de l'Uby, 87 élèves (suppression du CPE; arrêt du projet d'internat);
  • Labastide-Rouairoux, Tarn, Collège Vallée-du-Thoré, 132 élèves (suppression d'une classe; suppression du CPE);
  • St-Béat, Haute-Garonne, collège François-Cazes, 119 élèves (suppression du CPE);
  • Saverdun, Ariège, Lycée professionnel Philippe Tissié, 170 élèves et un internat (suppression du CPE);
  • le 6e établissement reste inconnu à ce jour...

Le Comité d'Action de St-Béat est en relation avec 3 de ces établissements; il cherche maintenant à joindre Saverdun et le dernier inconnu du lot. Ayant eu un excellent accueil de la part de ces collèges et lycées en lutte, il a proposé l'initiative d'une Coordination des établissements touchés par les mesures de fermeture de poste de CPE "Comme nous, ils sont tous entrés dans la bagarre. Tous ensemble plutôt que chacun de son côté, nous serons sans aucun doute plus "persuasifs"..."

Secondaire et Primaire ensemble
            En Comminges dans le Secondaire rien ne va plus malgré les apparences de tranquillité par rapport aux combats nettement plus visibles des Ecoles Maternelles et Primaires. Mesures nombreuses de cartes scolaires, des dotations horaires impliquant des redéploiements de postes ou des suppressions nettes et des fermetures de classes, etc. "Cela fait plusieurs mois que s'amoncèlent des petits bouts de luttes sporadiques se succédant les unes à la suite des autres." Au Collège et Lycée de Luchon, dans les collèges de Montréjeau, de St-Gaudens, à Didier-Daurat et Leclerc, au LEP Casteret, les mesures Darcos touchent aussi de plein fouet la vie scolaire et les enseignements.
Le Comité d'Action de St-Béat propose d'urgence une Coordination des établissements scolaires du Comminges.

Le Comité d'Action de St-Béat lance un APPEL à  une assemblée générale de l'ensemble des établissements scolaires du premier et du second degré du Comminges, dès les premiers jours qui suivront la rentrée des congés de printemps.

"Nous appelons à définir une plateforme commune regroupant l'ensemble de nos revendications
et à l'organisation de la solidarité inter-établissements."
CafDv

Auteur: CafDv

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (1)

Envoyer à un ami
juste juste  ·  30 avril 2009, 22:15

Cette assemblée générale s'impose. Si une date se décide -par exemple un vendredi soir- je ferai passer
l'info.

                               FXJ (Leclerc)

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

aucune annexe



À voir également

Ca bouge à Bagatelle / jeudi 17 janvier de 15h à 17h

Il y a un mouvement des professeurs de Bagatelle jeudi de 15h à 17h devant le lycée. Les parents qui...

Lire la suite