Le Café des Vallées

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Fil des billets    Fil des commentaires

◊ LE FEUILLETON DES VALLEES

Pain_de_mais.jpg

Recette n°2 : Le Pain au Maïs (Feuilleton des vallées)

Un pain délicieux au maïs ! Le maïs, il y en a des quantités d'espèces qui poussent depuis des lustres en Amérique du Sud, de toutes les tailles, de toutes les formes, de toutes les couleurs, et peut-être même à rayures.

Lire la suite

Événements liés


En apéritif à notre feuilleton de l'été : le vin de noix des vallées !

On démarre notre série sur les recettes de nos vallées par (et on ne s'étonnera pas) un vin ! Pas n'importe lequel : LE VIN DE NOIX DE NOS VALLÉES En fait un apéritif plutôt, puisqu'il n'aura pas le temps de fermenter; le vin sera juste macéré. Cet excellent vin est traditionnellement élaboré à la saint Jean mais le but est bien de le réaliser avec les noix tendres dont ni la coque ni les cerneaux ne sont encore faits. Ainsi en fonction du temps et de l'avancée de la saison peut-on faire des vins dès juin, et d'autres fois attendre jusque tard en juillet. Il faut tester les noix pour voir ce qu'elles ont dans le ventre avant de se lancer dans la recette. Aucun vin de noix n'est identique. L'amertume de la noix sera masquée par l'ajout de baies, d'épices, de sucre suivant les humeurs et les envies. Le secret qui fait tout, on ne vous le donne pas parce que chacun a le sien. Ce sera à vous de le découvrir en ajoutant votre petit "truc" et en nous envoyant vos expérimentations... à Pâques ! Un diaporama vous présente la recette de Sylvie Dunoyer telle qu'elle a bien voulu la préparer pour Le Café des Vallées, un beau jour d'été 2011 au creux de nos montagnes. Nous l'en remercions chaleureusement. Et maintenant, à vous de jouer.

Lire la suite

Événements liés


gateau.png

Lancement du feuilleton de l'été sur le Café des Vallées !

Voilà c'est parti pour le nouveau feuilleton de l'été que vous propose le Café des Vallées ! Quoi t-est-ce donc ? Pas moins que les secrets de nos cuisines ! Les recettes de derrière les fagots, celles qu'on mijote, sirote, sifflote en rêvant, parfums d'antan et papilles d'aujourd'hui pour déguster...

Lire la suite

Événements liés


Luchon en roue libre le 14 Àl'huile DeuxMhuileOnze (petit CR d'une journée aux sommets)

Comme j'étais libre ce jour-là et que c'était le jour des frites, je devais prévoir mes courses à Luchon... En semaine, c'est tranquille, on n'a pas tous ces vernis qui se précipitent aux stations pour prendre l'air des cîmes. Ici, l'air décime plutôt, vu le nombre ridicule d'habitants qui se comptent sur les toits. J'avais donc des courses à faire. Momo m'avait fait goûter son huile 3 (ou 4) en 1 et je me rendais à la ville pour l'y aller acheter. DoubleSix me dit : - "C'est pas le jour, ils ont mis des flics partout, il y a le ministre des éduqués qui vient s'informer sur le nouveau centre des élèves repris de justesse. Et peut-être même que le petit l'accompagnera." - Ah bon ! (je débarque toujours) mais ça va être la pagaïe sur la route (il n'y en a pas trente-six, de route.) - Oui fait 2X6 la circulation risque d'être embouteillée mais eux ils atterriront en hélico. - Ah mince ! - Mais ajoute-t-il, Kiki a pensé prendre son vélo, et même y monter en tandem. - Ah ça ! bonne idée. Par le port de Balès, l'affaire est conclue. J'irai aussi en vélo chercher mes huiles.

Lire la suite


"Arguette" - 6e et dernier épisode : Une brave bête

La brave bête comprit et commença à descendre lentement le long des lacets qui longent la falaise. Bon-Papa la suit le plus près possible assurant son compagnon d'Infortune qui ne cesse de glisser. Il fait entièrement confiance à Arguette. Elle seule peut les sauver. Ils ne surent jamais comment ils arrivèrent au refuge1. Alertés par les beuglements de la vache, les gardiens se portèrent à leur secours.

Lire la suite


"Arguette" - 5e épisode : La grande traversée, le col de Vielha

Monsieur Lacaze, qui revenait du Sud de l'Espagne, avait d'élégants vêtements de citadin aisé. Bon-Papa songea que les minces bottines de fin cuir risquaient de le faire bien souffrir sur le chemin caillouteux1 .............! Cependant, c'est d'un pas ferme et décidé qu'il suivit Bon-Papa et Arguette. L'allure est soutenue car il ne faut pas perdre de temps, seul le bruit des fers d'Arguette2 et des souliers de Bon-Papa, résonnent dans le silence feutré qui enveloppe la montagne.

Lire la suite


"Arguette" - 4e épisode : L'hospital de Vielha

Et ils partirent tous les deux dans le matin, d'un pas ferme et joyeux. Comme le chemin leur paraissait beau tout à coup ! Le soleil levant faisait étinceler les pelouses recouvertes d'une légère gelée, il caressait les cascades qui tombaient du haut des rochers. Il y avait des colchiques et des pâquerettes dans les prés. Le Port paraissait tout proche, les sapins semblaient grimper à l'assaut de la montagne dont les pics déjà enneigés découpaient de si jolis contours sur le ciel bleu1.

Lire la suite


"Arguette" - 3e épisode : Le long voyage à travers la montagne

- Cette femme me rendra fou, dit Grand-Père. Voilà que moi aussi, je crois entendre cette maudite vache ! » Il dut cependant se rendre à l'évidence. Sa femme n'était plus là et c'était des meuglements qu'il entendait. II courut à la fenêtre et, au milieu de la cour, il vit Bonne-Maman en chemise, pieds nus et Arguette se faisant des tendresses sous la froide lune de septembre.

Lire la suite


"Arguette" - 2e épisode : Les vaches maigres

Cette année-là, l'herbe poussa mal. Les soins de Bon-Papa pour creuser les "pachères"1 et irriguer les prés furent vains et, comble d'infortune, au moment de la fenaison il plut sans arrêt pendant plusieurs jours et on ne put engranger que la moitié du fourrage prévu pour les dix-huit vaches et cinquante moutons qui avaient passé l'été sur les gras pâturages du « plan du Crabère »2.

Lire la suite


"Arguette" - 1er épisode : Que la montagne est belle !

A Bastien et aux enfants de la Famille pour qu’ils apprennent à connaître et à aimer ceux qui nous ont précédés.Ma grand-mère, Antoinette Benosa, était une "hereue" 1, c'est à dire que, son père étant mort avant sa naissance sans laisser d'héritier mâle, les lois du Val d'Aran voulaient qu'elle hérite du nom et surtout d'une assez jolie propriété qui partait des contreforts de la montagne de Les jusqu'au Pont du Roi. C'est la casa Benosa à Pontaut 2.

Lire la suite


hauts d'oueil

Le CafdV vous présente LE feuilleton de l'été : "Arguette"

C'est "l'histoire de la petite vache tant aimée de ma Bonne-Maman."JULIETTE ESCARIO née DEO BENOSA. Escoutatz plan brave monde ! qu'ei 'ra hèita d'Argueta, era petitina vaca de Pontaut. Madame Juliette Escario est partie un jour d’automne 2009. Auparavant, elle avait pris soin de léguer à...

Lire la suite